cancer du poumon

Cancer du Poumon

Le cancer du poumon est la forme la plus croissante des cancers dans les pays industrialisés et, est aujourd’hui sujet de préoccupation de santé publique dans les régions du tiers monde.

Ce sont des cellules anormales qui se forment dans certaines zones du poumon, se développant plus tard en métastases. C’est l’un des cancers les plus fréquents causant la mort de 1,3 million de décès dans le monde.

On distingue deux types de cancers à savoir : Les carcinomes bronchiques micro cellulaire et les carcinomes bronchiques non-micro cellulaire.

Cette différenciation est importante à faire lors du dépistage parce que le type de traitement à prodiguer au patient en dépend.

Prévention du cancer du poumon

Les sujets qui fument et consomment excessivement l’alcool pendant plusieurs années, augmentent de façon significative de 10 à 20 fois les risques de contracter un cancer du poumon.

Plusieurs revues et enquêtes des scientifiques l’ont déjà prouvé. Seuls des examens précoces chez de tels sujets permettront une prise en charge assez tôt.

La radiographie et le scanner des poumons

La radiographie du thorax est une méthode qui est couramment utilisée pour détecter le cancer du poumon mais plusieurs recherches tentent de minimiser son efficacité indiquant même qu’il n’est pas indispensable dans un dépistage systématique comme c’est le cas en France.

Selon une étude menée par les chercheurs américains, sur 155 000 sujets divisés en deux groupes âgés de 55 à 74 ans, le taux de mortalité suite au cancer du poumon était presque équivalent dans les deux groupes pourtant, le premier était systématiquement chaque année soumis à des examens de radiographie.

Cette méthode n’est donc pas fiable, elle permet de faire recours au scanneur qui est plus efficace pour diagnostiquer les cellules cancérigènes.

Prise de sang

C’est une méthode révolutionnaire encore à l’état d’étude très avancée qui consiste à déceler l’ALK qui est un gène affecté par le cancer du poumon dans une prise de sang. Cette technique dite « biopsie liquide » a été testée avec succès sur des patients et devrait permettre non seulement de détecter tôt le cancer du poumon, mais aussi de suivre l’efficacité du traitement.

Symptômes et traitements du cancer du poumon

Comme la plupart des cancers, le cancer du poumon est traité par une association de chimiothérapie et de radiothérapie. La chirurgie intervient lorsque la tumeur est localisée pour une ablation d’un lobe ou d’un poumon entier.
Les symptômes sont une toux persistante, des difficultés à respirer et, souvent on assiste à des infections de la bronchite.